Fam. Heitmann, ‘Katharina von Raa’ NG40

“Ce qui nous a beaucoup plu, c'est de pouvoir examiner une maquette de l'intérieur sur le chantier.”

Nous avions écumé Internet à la recherche d’un yacht à moteur avec un poste de pilotage ouvert. Au final, nous en avions trouvé quatre qui nous convenaient. Comme l’HISWA se tenait justement à Amsterdam, nous avons pris rendez-vous avec les chantiers navals concernés pour une visite.

Nous n’aimions la carène d’aucun des quatre. Sans compter qu’il semblait s’agir d’entreprises qui louaient les yachts mais ne les construisaient pas elles-mêmes. Elles n’étaient que des intermédiaires.

Puisque nous étions sur place, nous avons décidé de regarder tous les yachts. Sur tous, il y avait l’une ou l’autre chose qui ne nous plaisait pas. Cela ne décourageait pas pour autant les vendeurs. La chanson était à chaque fois la même : « aucun problème, on va arranger ça, vous allez voir ». Après avoir regardé tous les yachts susceptibles de nous intéresser, nous sommes allés prendre un café pour faire le point. Notre décision était prise : nous allions nous rendre au port, choisir le yacht qui nous plaisait le plus et monter à bord. Au port, il ne nous a pas fallu longtemps pour dénicher la perle rare. Nos regards ont immédiatement été captés par le NG 40 de Steeler.

Lorsque vous sommes montés à bord, nous nous sommes immédiatement sentis bien. Nous avons été accueillis chaleureusement par des vendeurs sympathiques et – très important pour nous – tous parlaient parfaitement l’allemand. L’équipe de Steeler nous comprenait, et nous comprenions l’équipe de Steeler.

Niels et Peter ont parfaitement interprété nos idées et nos souhaits. Tous deux savaient exactement ce que nous recherchions. Nous avons pris rendez-vous pour une visite à Steenwijk. Là-bas, nos idées ont à nouveau été couchées noir sur blanc. Nous avons rapidement pu trouver un accord, parce que nous étions déjà convaincus par Steeler. Nos idées et nos souhaits ayant été clairement définis sur papier, nous avons pu très rapidement nous concentrer sur le suivi et le contrôle de la construction de notre Steeler. Niels nous a constamment tenus au courant de l’avancée du projet par e-mail et par téléphone. Nous étions directement informés des améliorations ou nouvelles propositions, de sorte que nous pouvions voir avec le chantier si ces propositions nous plaisaient.

Les Steeler ne sont pas produits en série. Chaque yacht est unique. Raison pour laquelle il émergeait systématiquement de nouvelles idées, souvent meilleures les unes que les autres.

Ce qui nous a beaucoup plu, c’est de pouvoir examiner une maquette de l’intérieur sur le chantier. Ayant sous les yeux l’intérieur à l’échelle 1:1, nous avons pu nous faire une bien meilleure idée de ce que nous n’avions jusque là vu que sur papier. Cela nous a en outre permis d’encore modifier quelques détails sans problème.

C’est à Amsterdam que nous sommes entrés pour la première fois en contact avec l’équipe de Steeler. Dès le premier jour, tout le monde s’est montré très aimable, très souriant et à l’écoute de nos désirs. Notre anglais étant très scolaire, c’était un réel avantage pour nous que toute l’équipe parle parfaitement l’allemand. Nous avons trouvé en Niels et Peter des interlocuteurs compétents, qui connaissent leur métier. Steeler Yachts peuvent se féliciter de compter de tels collaborateurs. Notre souhait était de disposer d’un yacht à moteur avec lequel nous pourrions nous rendre à Helgoland, dans la mer des Wadden ou à Berlin.

Notre bateau devait être adapté aux eaux côtières, pouvoir s’échouer dans une vasière (Steeler a prévu tout spécialement des quilles de roulis à cette fin), mais ne pas non plus être trop haut pour pouvoir franchir les ponts sans encombre. Le Steeler NG40 répond à toutes ces exigences. L’Elbe étant parfois soumise à des courants très forts sur une distance de 5 miles nautiques et à des vagues peu agréables en cas de vents contraires, notre yacht devait être équipé d’un moteur suffisamment puissant.

Lors de nos traversées vers Helgoland ou de nos croisières en mer Baltique, nous avons toujours été rassurés de savoir que nous disposions de suffisamment de chevaux. Lorsque nous naviguons sur une mer agitée avec notre NG40, nous n’avons jamais aucun doute et nous nous sentons en sécurité, parce que le bateau reste très confortable. On nous aborde souvent pour nous parler de notre magnifique yacht. Nous en sommes fiers et nous nous réjouissons beaucoup d’avoir un Steeler.

Niels Tuininga, directeur général de Steeler Yachts : Le « Katharina von Raa » est utilisé en mer dans les conditions météo les plus extrêmes. Il s’apparente à cet égard à un bateau de catégorie B (CE). En étant très à l’écoute de l’expérience pratique de la famille Heitmann, nous avons encore apporté des modifications au bateau en vue de leur garantir plus de confort et de sécurité en mer, alors même que le navire répondait déjà largement aux exigences de la catégorie CE B. Le « Katharina von Raa » nous a permis d’encore améliorer nos bateaux. Et nous sommes très reconnaissants à la famille Heitmann de nous avoir fait profiter de son expérience.

Close