Steeler fête sa décennie, une décade d'innovations

Le chantier naval fête sa décennie avec 100 % de fidélité à la marque

Steeler fête sa décennie, une décade d'innovations Le chantier naval fête sa décennie avec 100 % de fidélité à la marque

En août 2010, lors du salon nautique à flots HISWA te Water à IJmuiden (NL), le public découvrait sous des conditions météo ventées le Steeler NG50, à l’époque, le tout nouveau modèle de yacht de Steeler Yachts. Cette introduction a annoncé le début d’une histoire à succès. Trois fois lauréat d’un prix European Powerboat of the Year et cent-un bateaux vendus avec cent pour cent de fidélité à la marque.

Il y a dix ans rien ne nous garantissait un tel parcours de réussite. Il nous fallait attendre. Entre-temps, le chantier naval de Steenwijk s’est bâti une solide renommée internationale. Hans Webbink, PDG de Steeler Yachts, affirme toute sa confiance dans l’avenir du fait que tous les clients de la marque sont de fervents fidèles, véritables ambassadeurs de ce constructeur. « Cette fidélité à la marque est le trophée de notre riche palmarès. »

Steeler Yachts s’était donné pour mission initiale de construire des bateaux à coque semi-hydroplanante en acier, équipés de nombreuses innovations devant garantir un confort inégalable à bord. Un objectif atteint et qui explique que deux NG50 ont trouvé leur propriétaire dès la première participation au salon HISWA. Selon monsieur Webbink, cette année-là marque le début de l’engagement du chantier dans la quête du « yacht idéal ».

Singularité
Depuis lors, l’offre en modèles Next Generation a été enrichie avec entre autres les modèles NG40 et NG43. 2011 est l’année de l’introduction sur le marché du Bronson 36, un tender singulier avec des parois latérales rabattables. Le nom Bronson de cette ligne de yachts fait référence à Charles Bronson (1921-2003), surnommé Leatherface et célèbre pour son visage marqué et mystérieux et comme acteur aux rôles non conventionnels.

En 2012, Steeler Yachts s’engage dans le développement d’un concept révolutionnaire : un yacht à moteur avec un espace de vie de plein pied sur toute sa longueur de la proue à la poupe. L’attention internationale accordée au Panorama FlatFloor (FF) a été soulignée par l’attribution du premier prix European Powerboat of the Year.

Un an plus tard, le NG43 Offshore, le premier yacht à moteur planant en aluminium de Steeler, avec sa consommation en carburant particulièrement faible de 4,3 litres/mille nautique à une vitesse de 23 nœuds obtient lui aussi cette distinction. Steeler Yachts devient le premier chantier naval néerlandais à remporter le prix européen dans la catégorie des yachts grande vitesse. Jusqu’à cet événement, ce segment était alors dominé par les constructeurs de production en série de yachts en polyester.

Renforcement de l’avance
En 2017, Steeler Yachts introduit les modèles de la S-Line au salon nautique Boot Düsseldorf. Cette ligne se caractérise par une carène brevetée Steeler et une étrave verticale à dévers surélevé. Avec la S-Line, le chantier renforce son avance par une consommation en carburant extrêmement basse.

Au cours du salon à flots Cannes Yachting Festival, le 52S Performance en aluminium a surpris tant les inconditionnels de la marque, que les sceptiques. Un yacht de 21 tonnes, avec une consommation de 5,5 litres/mille marin à 37 nœuds et propulsé par deux moteurs de 550 c.v. Chaque yacht S-Line est construit en respectant strictement le cahier des charges dressé par et avec le client. Le 65S « Li-Janne », un yacht à moteur accessible aux fauteuils roulants avec un aménagement hospitalier à fiabilité intégrale est l’enseigne phare du chantier. Il n’est donc pas surprenant que ce yacht révolutionnaire a été couronné du titre de Grand Yacht à moteur européen de l’année 2019.

Depuis ses débuts, Steeler Yachts a été nommé cinq fois consécutives pour un prix EPY, qui lui a été accordé trois fois. Dans le monde entier, les skippers expérimentés à la recherche d’un yacht construit et aménagé selon leurs souhaits connaissent à présent l’adresse du chantier établi à Steenwijk aux Pays-Bas.

2020, une année bien particulière
Pour Steeler Yachts, 2020 est à tous points de vue une année bien particulière avec un nombre record de 21 yachts en construction, la troisième phase d’expansion du chantier à Steenwijk et ses dix ans d’anniversaire. Toutefois, nous subissons et sommes bien sûr conscients des enjeux et des effets provoqués par la crise Covid19, qui bouleverse entièrement notre conception de la « normalité ». Jusqu’à ce jour, chez Steeler Yachts, la production suit son cours, ce, malgré certains retards dans la livraison de pièces en provenance de l’étranger. Les mesures de protection sanitaires décrétées par l’Institut national néerlandais pour la santé et l’environnement (RIVM) ralentissent également quelque peu la productivité, mais Steeler Yachts demeure optimiste en ce qui concerne l’avenir du secteur des sports nautiques. De par son essence même, le « yachting » est un loisir qui relève de la sphère privée de la famille et des amis au sein d’une « résidence secondaire ». La liberté de s’éloigner de la foule en prenant les chemins pour de nouvelles destinations a toujours été la principale raison de l’acquisition d’un yacht à moteur. La crise actuelle de la pandémie peut aussi inciter à devenir propriétaire d’un yacht.

« Un chef d’œuvre sur mesure »
Depuis le salon HISWA de 2010, la mission de Steeler Yachts a bien évoluée. Il y a dix ans, les possibilités étaient nombreuses, mais aujourd’hui, elles sont illimitées. Selon le chantier naval, quels que soient le matériau de construction, la vitesse de déplacement ou les dimensions souhaités, chaque yacht doit susciter la surprise, l’étonnement et l’émerveillement et convaincre de par ses qualités. Dans tous ses projets, Steeler Yachts est parvenu à trouver et créer le « yacht à moteur idéal ». La perfection que le client recherche et convoite est peaufinée dans les moindres détails. Hans Webbink : « Notre volonté est que chacun des yachts que nous construisons soit un chef d’œuvre sur mesure. C’est la mission que nous nous imposons pour la prochaine décennie et les années qui suivront. »

Close